Bruno MAGINOT

Profession :
Aide-soignant, formateur manutention de charges et mobilisation de personnes
Centres d'intérêts :
L'ergomotricité, l'Aikido, l'homme en général
Citation préférée :
On a toute la vie pour apprendre, à apprendre la vie..

À propos de l'auteur :

<p style="text-align: justify;"><span style="font-size: small; font-family: comic sans ms,sans-serif;">Je vais vous décrire rapidement mon parcours dans le monde du travail afin de mieux vous faire comprendre pourquoi j'ai voulu créér ce site. J'ai débuté  dans le milieu hospitalier en 1989 après avoir fait plusieurs boulots dans le secteur privé. J'ai commencé ma carrière en qualité d'électricien et après quelques années je me suis rendu compte que je n'étais pas au chevet du patient mais plutôt à la disposition des personnes "valides". J'ai donc décidé de passer le concours d'aide-soignant, que j'ai réussi. J'ai suivi la formation au cours de laquelle j'ai conforté mon idée d'être à présent au service des patients. En 1998 je débutais dans mes nouvelles fonctions dans un service de soins de suite à vocation 'rééducation'. Deux ans plus tard je me suis inscrit pour un poste dans le pôle de rééducation où je devrais m'occuper d'un bassin de kiné-balnéothérapie.En 2008 le plateau de rééducation a évolué pour s'agrandir avec la venue de nouveaux kinés.Une kinésithérapeute formée à l'ergomotricité m'a fait encore changer ma vision du soin en apportant la notion de <span style="background-color: #ffff00;">sécurité physique pour le patient et le soignant</span> ainsi qu'un autre facteur dans le soin qui est la "<span style="background-color: #ffff00;">BIENTRAITANCE</span>" . Cette notion de bientraitance a considérablement changé ma façon de prendre en charge les patients car chaque geste et chaque parole sont devenus des outils de qualité de soin personnalisés et non plus des pseudo-rituels (protocoles) bien orchestrés par les enseignements théoriques de l'école d'aide-soignant. De plus cette kinésithérapeute m'a guidé vers une autre formation qui me permet à l'heure actuelle d'être référent en ergomotricité dans l'établissement où je travaille et donc à mon tour de former les personnels à la bientraitance par le biais de l'ergomotricité. Je remercie cette personne pour tout ce qu'elle a changé dans ma vision du soin et pour le bien-être qu'elle apporte aux personnes hospitalisées.</span></p>

Billets de ergosante

Lionel MARKO

Un grand MONSIEUR dans le monde de l'ergomotricité, il mérite d'être connu déjà pour la personne simple et remplie d'humilité mais aussi pour toutes ses connaissances en matière de mobilisation de personnes et d'utilisation des aides- techniques.

Le massage assis-minute

Je vais bientôt faire une formation MAM, c'est une formation basée sur un massage qui permet d'obtenir un état de relaxation en quelques minutes. Ce projet me permettra d'inserer cette pratique dans le cadre professionnel notamment pour lutter contre le stress au travail mais aussi pour en faire profiter les personnes hospitalisées avant ou après un soin . Peut-être pourra t'on modifier l'approche envers les personnes souffrant de troubles cognitivo-mnésiques ? J'aimerai pouvoir leur apporter encore un peu plus de confort lors de l'hospitalisation en plus bien-sûr de la prise en charge façon "bientraitance". Si vous avez une expérience au niveau de ce concept, n'hésitez pas laissez moi un commentaire. Merci d'avance.

Je viens de réaliser le module de base de cette formation et c'est vraiment la formation qu'il faut faire d'une part pour apprécier les bienfaits de ce concept mais aussi pour faire connaissance de deux formateurs réèllement formidables. j'ai déjà mis en pratique dans ma famille et les massées ont été stupéfaites du résultat avec seulement 3 jours de pratique. Je suis pressé de faire le module de perfectionnement pour en connaitre encore un peu plus et pouvoir réaliser des progrès rapides dans ce domaine.

J'ai terminé cette fabuleuse aventure avec le stage pratique qui a été très fatigant mais tellement enrichissant tant les amateurs de massages furent nombreux. J'ai commencé à pratiquer avec mes collègues aides-soignantes et infirmières et je dois avouer qu'elles aiment plutôt plus que moins. Je vais étudier à présent la mise en place dans les règles de l'art au sein de mon établissement.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×