Encore plus loin

L'ergomotricité si riche en adaptations

Une rencontre encore une fois fantastique avec MONSIEUR Lionel Marko de la société ERGOTEAM m'a permi  de découvrir l'immense potentiel de l'ergomotricité. Déjà l'année dernière  (2014) il nous avait dévoilé quelques facettes de l'ergomotricité mais aussi de sa pédagogie avec une formation de terrain de trois jours sur la mobilisation de la personne polyhandicapée. Trois jours durant lesquels il a su intervenir pour reprendre la main quand il nous sentait en difficulté ou simplement pour nous guider vers la solution. Ce grand monsieur  sait rester humble et ne se met jamais en avant, pourtant il en a les moyens, il préfère DONNER son savoir que vendre des idées obsolètes qui ne sont que le reflet de notre sociétè. Pour lui deux choses sont importantes dans la prise en soin de la personne: la sécurité du soignant et la qualité de soin dispensé. Il sait convaincre les personnes les plus difficiles par la qualité de ses explications mais aussi par la passion qu'il a pour son métier et pour l'ergomotricité. Comme il sait le dire lui-même il peut enseigner la manutention de charges et les bonnes postures au bureau mais ce n'est pas là où il excelle, son domaine de prédilection c'est la mobilisation de personnes avec de surcoît l'utilisation et la maîtrise de l'aide technique qu'elle soit mécanisée ou pas. Pour lui ce sera la seule façon de réduire les TMS et de tendre vers le zéro porter.

Cette fois ci, en février 2015, c'est lors d'une formation de perfectionnement pour formateurs internes que j'ai compris qu'il avait encore des milliers de choses à nous apprendre surtout dans le geste précis. Nous avons repris le geste du roulement et nous avons passé plus d'une journée à développer et à décortiquer ce geste pour arriver à en déduire que ce " simple roulement" est en fait un geste trés complet qui est utilisé dans de nombreuses situations au cours de prises en soins. Que ce soit pour remplacer une alèse souillée ou pour installer la housse du lève-personne le roulement sera présent et sa réalisation correcte mettra en confiance la personne soignée.

Nous avons aussi mis en place la reprogrammation neuro-motrice et incitation neuro-musculaire. Tout un travail sur la recherche de réactions  d'appuis nous a montré que le soignant n'est pas là pour faire à la place mais vraiment pour éduquer la personne aux gestes les plus simples comme le fait d'appuyer sur ses jambes. La technicité du matériel et notamment le lit médicalisé sur lequel nous avons passé un long moment pour tenter de trouver le maximum d'utilisation pour chaque pièce du lit.Que ce soient les barrières, le relève buste, la plicature des genoux , la potence avec ses différents emplacements, le réglage de la poignée, etc, etc tout est minutieusement épluché et chaque chose à sa place.

Dernière chose pour cloturer cette page avant d'en ouvrir une autre sur les aides techniques, Lionel nous a fait une véritable démonstration sur l'aide à la marche et biensur il m'a encore une fois stupéfait par la précision de ses choix , par le détails qui fait qu'un accompagnement à la marche se transforme en véritable aide à la marche avec tous les paramêtres nécessaires pour impliquer la personnes soignée.

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×