Le soin et l'ergomotricité

 

De par ma fonction (aide-soignant) je vais à présent vous parler un peu plus de la manutention de personnes. Quelques facteurs essentiels sont à prendre en considération avant d'effectuer un soin.


 

a) La bonne connaissance de la tâche à effectuer

b) La connaissance du patient qu'il faut prendre en charge

c) La capacité du patient à participer à l'instant du soin

d) Le respect du déplacement naturel


 

a) Pour réaliser une tâche dans les meilleures conditions pour le soignant et le patient, celle-ci doit être pensée et préparée de façon précise et chronologique. Il faut se poser plusieurs questions avant de débuter un soin de quelque nature qu'il soit.


 

Quel soin vais-je réaliser?

soin court, soin long,

Comment vais-je le réaliser?

seul, à deux

Avec quel moyen vais-je le réaliser?

nécessité d'aide-technique ou pas

Dans quel environement vais-je le réaliser?

chambre double ou simple, quantité d'espace nécessaire

De combien de temps je vais disposer?

mon temps est-il limité ou pas


 

b) Pour prendre en charge un patient de façon optimale il faut le connaître dans son intégralité

Qui? (homme, femme, âge, religion ect...)

Pathologie?

Autonomie présumée.


 

c) L'autonomie du patient peut varier selon le moment de la prise en charge

Il faut réévaluer l'autonomie du patient à l'instant précis du soin et non pas selon les critères de la semaine précédente ou du jour d'avant. Comment est-il au moment du soin? Pour être efficace dans un soin vous vous devez d'être dans une démarche d'autonomisation du patient afin qu'il puisse d'une part progresser dans cette autonomisation et d'autre part retrouver une estime de lui face à un handicap même léger . Lutter contre la grabatisation c'est aussi tendre vers un allègement de la charge de travail, le temps passé à donner des conseils, à laisser faire le patient vous paraît une perte de temps surtout quand on ne dispose pas de beaucoup de ce temps mais au bout de quelques semaines on s'aperçoit que le patient a acquit des automatismes qui vous font gagner du temps et diminuent votre charge de travail.


 

d) Respecter le déplacement naturel dans les gestes de soin permet au patient de garder une image active de son schéma corporel malgrès l'hospitalisation et peut-être des périodes d'immobilisation.

Cette notion de déplacement naturel est très importante car elle permet de conserver la relation avec l'autonomie complète antérieure. Même s'il paraît complètement obsolète de continuer à respecter le déplacement naturel pour des personnes grabataires, on se rend compte avec un peu de recul que le patient est moins opposant si on ne lui impose pas les gestes qu'il doit faire mais qu'on utilise des mouvements qu'il connait ou qu'il a connu.Pour donner un exemple concret imaginez qu'on vous fasse sortir de votre lit la tête en avant plutôt que de vous faire sortir les jambes en premier; ne seriez-vous pas opposant ? Biensûr l'exemple a l'air un peu exagéré mais ne faisons nous de la sorte quand on mobilise un patient avec un lève-personne et qu'il est quasi parallèle à son lit. Je pense qu'une reflexion sur ce sujet (rendez-vous sur le forum) peut amener à changer les comportements de chacun. Prendre le temps de laisser faire la personne soignée lui permet d'avoir recours à toutes les facettes du déplacement naturel et naturellement de tendre vers une autonomisation.De plus quelle fierté pour le patient d'avoir fait seul et d'être arrivé même difficilement à réaliser un geste qui auparavant était fait par le soignant. Alors permettons à ces patients d'être fiers d'eux en changeant un peu notre façon de travailler, tout le monde sera gagnant à la fin et nous pourrons parler de soin au sens propre et non plus d'assistance chronique.

Et si la personne n'est plus dans la possibilité de se mobiliser seule en respectant le déplacement naturel , notre devoir est aussi de pallier ce déficit et donc de réaliser ces mobilisations à sa place mais en conservant l'image de son autonomie par le biais du déplacement naturel.Encore une fois il faudra évaluer la capacité du patient à faire avant de faire à sa place.

 

 

 

6 votes. Moyenne 3.83 sur 5.

Commentaires (2)

1. Micgen Boys 04/11/2012

Excellente approche de l'Ergomotricité. Ce site doit permettre à l'ensemble des intervenants de trouver une réponse à leur questionnement

2. Denis 05/05/2011

J'ai une formation GAPA et cette page me semble donner un appercu tres correct. Merci

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×